à l'horizontal
ça fait moins mal

Consultez le site en
tenant votre tablette
à l'horizontale

Sur un écran plus grand
c’est épatant

Consultez le site sur un ordinateur
ou une tablette

Profession journaliste :
la méthodologie

Utilisation des données

En cas d’utilisation des données et/ou des graphes de cet outil interactif, veuillez mentionner la source suivante :

Données Observatoire des métiers de la presse - Afdas / CCIJP.



La base de données des cartes de presse

L’Observatoire des métiers de la presse produit des chiffres sur la profession de journalistes, à partir des données transmises par la Commission de la carte de d’identité de journalistes professionnels (CCIJP).


Pourquoi les chiffres ne concordent pas avec ceux de la Commission de la carte ?

Les chiffres présentés ici excluent les journalistes honoraires(1), car ils n’exercent plus d’activité professionnelle. Les journalistes honoraires sont néanmoins comptabilisés dans les données datant d’avant 2000.

Les données d’une année sont arrêtées en avril de l’année suivante, afin d’avoir le recensement de l’ensemble des cartes attribuées sur l’année. Les données présentées sur le site de la CCIJP s’arrêtent, elles, au 31 décembre. Cela explique le nombre légèrement supérieur dans les données présentées ici.


Comment est accordée une carte de presse ?

La Commission de la Carte d’identité des journalistes professionnels recherche, pour chaque demande :

• s'il s'agit bien d'une occupation principale et régulière (3 mois consécutifs pour une première demande),
• si celle-ci procure au postulant l'essentiel de ses ressources, soit plus de 50%,
• si les activités du demandeur s'exercent bien dans le cadre de la profession (entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques, ou agences de presse)

Revenus

Pour les CDI et les CDD : les revenus correspondent aux salaires mensuels bruts. Attention, les données présentées pour les CDD ne sont représentatives qu’après 2003. En effet, avant cette date, le système d’informations ne permettait pas un enregistrement solide de cette donnée.

Pour les journalistes pigistes : les revenus correspondent à la moyenne mensuelle de la somme totale brute des piges touchées les 12 derniers mois (pour les renouvellements) ou les 3 derniers mois (pour les premières demandes).

Les revenus sont donnés en euros constants, c'est-à-dire corrigés de la variation des prix par rapport à une donnée de base ou de référence, selon les coefficients communiqués par l’INSEE.

Un revenu médian est celui qui est situé à mi-hauteur sur l'échelle des revenus (50% des personnes gagnent plus et 50% gagnent moins). Il se différencie du revenu moyen qui est la moyenne de l'ensemble des revenus de la population considérée.


Secteurs d’activité

Chaque titre est rattaché à un secteur d’activité, selon la classification définie par l’Observatoire des métiers de la presse. Cette dernière a été remise à jour en 2015 sur les données 2014 :


Secteurs de la Presse écrite
Presse magazine
Presse spécialisée
Presse hebdomadaire régionale
Presse quotidienne nationale
Presse quotidienne régionale


Secteurs de la Télévision
Télévision généraliste privée
Télévision généraliste publique
Télévision locale privée
Télévision locale publique
Télévision thématique privée
Télévision thématique publique


Secteurs de la radio
Radio privée
Radio de service public


Secteur des Agences de presse
Audiovisuel
Plurimédia
Photographie
Texte


Autres

Environ 7% des cartes de presse ne sont rattachées à aucune des 4 grandes catégories : Presse écrite, Radio, Télévision et Agence de presse. On les retrouve notamment dans les associations, la production audiovisuelle, les organisations professionnelles… Ce terme recouvre aussi les demandeurs d’emploi, journalistes souhaitant renouveler leur carte professionnelle, mais étant au chômage au moment de la demande.

Les journalistes web des rédactions sont comptabilisés directement dans leur média d’origine, que celui-ci soit presse écrite, radio, télévision ou agences. Les données remontées actuellement par la CCIJP ne nous permettent pas de distinguer les journalistes web dans cet effectif global.


Qualifications

Chaque journaliste possède une qualification déclarée. Nous les avons reclassées dans 11 qualifications type, dits « métiers ». Pour retrouver la liste complète des qualifications déclarées et leur correspondance en métiers, cliquez ici.


Contrats

Le portrait-robot par type de contrat ne mentionne que les CDI, pigistes et CDD. Dans la base figurent également des types de contrats « Non renseignés » et des demandeurs d’emploi. Ces dernières cartes de presse sont regroupées dans la catégorie « Autres », visible uniquement dans le graphique de répartition par type de contrats.


Cursus

La CPNEJ (Commission paritaire nationale pour l’emploi des journalistes) reconnaît 14 cursus de formation au journalisme. Cinq de ces lieux de formation se trouvent à Paris ou en région parisienne. Les neuf autres sont situés en province.


La liste des 14 cursus reconnus est disponible sur le site de la Conférence nationale des métiers du journalisme (CNMJ).


(1) « Les anciens journalistes professionnels âgés 65 ans au moins, ayant exercé la profession pendant trente années au moins ou bénéficiant d'une retraite au titre de journaliste professionnel, peuvent, sur leur demande adressée à la commission de la carte d'identité professionnelle, obtenir le titre de journaliste professionnel honoraire et la délivrance d'une carte d'identité de journaliste professionnel honoraire. » Article L. 761-16. du code du travail

Le portrait-robot

Une sélection des informations
marquantes de la profession

Consultez

L’espace Data

Un outil pour effectuer
vos propres recherches

Explorez
Partagez

Partagez la visualisation